top of page

La Malaisie va interdire les exportations provenant de terres rares

Le pays veut avoir un contrôle total sur l'extraction, la transformation, la distribution et l'utilisation de cette matière première critique.


Anwar Ibrahim, le Premier ministre de Malaisie.

Anwar Ibrahim, le Premier ministre de Malaisie.


La Malaisie a annoncé lundi 11 septembre son intention d'interdire les exportations de matières premières de terres rares. Le pays abrite une fraction des réserves mondiales, évaluée à 30 000 tonnes métriques par l'Institut d'études géologiques des États-Unis. La Chine, la plus grande source de terres rares, en possède 44 millions de tonnes.


Cette décision intervient alors que les pays du monde entier cherchent à diversifier leurs sources d'approvisionnement en ces matières premières critiques, indispensables dans la production de semi-conducteurs, de véhicules électriques et d'équipement militaire. La Chine a également annoncé une restriction sur les exportations de certains métaux rares, une mesure perçue comme une réponse aux restrictions imposées par les États-Unis sur les ventes de technologies à la Chine.


Le Premier ministre malaisien, Anwar Ibrahim, a déclaré au Parlement que le pays développerait une cartographie détaillée des sources de terres rares et un modèle commercial complet combinant les industries en amont, en aval et en milieu de chaîne afin de maintenir l'ensemble de la chaîne de valeur dans le pays.



siege de l’extension de lynas en malaysie

Lynas, le seul fournisseur majeur de minéraux critiques en dehors de la Chine, a obtenu un nouveau soutien financier de Washington pour construire une usine aux États-Unis. Photographe : Carla Gottgens/Bloomberg, Bloomberg.


L'australien Lynas Rare Earths Ltd, le plus grand producteur de terres rares en dehors de la Chine, possède une usine en Malaisie pour traiter le concentré qu'elle produit en Australie. Il est trop tôt pour savoir si l'interdiction d'exportation prévue par la Malaisie aura un impact sur Lynas.



La décision de la Malaisie d'interdire les exportations de terres rares est un signal fort pour les investisseurs. Elle montre que les pays du monde entier sont conscients de l'importance stratégique de ces matières premières critiques.

Elio Strategy dispose d'une équipe d'experts avec une longue expérience dans le secteur des terres rares et offre aux investisseurs une occasion unique de profiter de cette tendance. Demander votre brochure: www.eliostrategy.com/brochure


bottom of page